Notre association a été créée en 2010 à l’initiative de 3 associations : le CIMAD (Comité Inter-Mouvements Auprès Des Évacués), le Secours Populaire et le Secours Catholique.

L’Atelier Logement Solidaire (ALS) est une structure d’innovation sociale visant à trouver et expérimenter des solutions pour lutter contre le mal logement, accompagner les publics vulnérables et favoriser l’accès au droit à travers deux dispositifs :

·       Alternativ’Hôtel : Solution d’hébergement en appartements meublés pour les familles avec des enfants mineurs hébergées sur le 115.

·       Sésame : Dispositif d’accueil en famille citoyenne et solidaire des Mineurs Non Accompagnés.  

A partir d'une réflexion collective sur des besoins non couverts sur le territoire,  nous mettons en oeuvre, expérimentons, développons  et pilotons des projets d'innovation sociale en direction de personnes vulnérables, raconte Christine Champale, éducatrice du dispositif Sésame.

Solidarité et Si j’Accueillais un Mineur Etranger ? 

En 2019, une nouvelle innovation sociale a vu le jour, c’est le dispositif SESAME « Solidarité et Si j’Accueillais un Mineur Etranger ? ». Il vise la coordination d’un réseau de familles solidaires pour l’accueil durable ou occasionnel de jeunes migrants reconnus mineurs isolés.

Les mineurs non accompagnés (MNA), ou mineurs isolés étrangers (MIE) sont des adolescents ayant fui la guerre, les persécutions ou la pauvreté, arrivés seuls sur le territoire, reconnus mineurs par la justice et placés sous la responsabilité du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme. Ils sont ensuite confiés à l’Aide sociale à l’enfance du département.  

"C’est à ce moment qu’on intervient avec le projet Sésame, pour mieux répondre aux besoins de certains adolescents vulnérables qui, du fait de leur jeune âge ont d'autant plus besoin d'un soutien affectif qu'ils trouvent dans l'accueil familial", explique Christine Champale.  

Kadiatou 11 ans, bénéficiaire du projet Sésame, s’exprime à travers le média, Médacoop : dans mon pays, un enfant ne parle pas, ne dit pas ce qu’il ressent. Ici, j’ai le droit de m’exprimer, d’être triste et de le dire. C’est un grand changement pour moi. (…) Je ne vous oublierai jamais, car vous m’aurez beaucoup aidée.

En plus de ce volet accueil, l’association développe tout à long de l’année de multiples actions à travers des temps collectifs, notamment pour permettre aux bénéficiaires de s’intégrer plus facilement. Ces événements sont organisés dans une logique d’éducation populaire et sont ouverts à tous.

La dimension collective est au cœur du projet SESAME. Elle s’est traduite l’été 2020 par l’organisation d’un séjour hors des murs, à proximité du lac Chambon, avec les 6 jeunes accueillis, l’éducatrice et la directrice (…). Se ressourcer, se découvrir, être acteurs du projet et prendre sa place de citoyens étaient les grandes finalités de cette expédition auvergnate, précise l'éducatrice du projet Sésame.

La saison 2021 est lancée et les projets avec les jeunes ne manquent pas. Pour pouvoir les concrétiser, ils ont opté pour le crowdfunding, notamment pour financer un nouveau séjour et d’autres activités.

 

Comment l’Atelier du Logement Solidaire s’inscrit dans l’Économie Sociale et Solidaire ?

L’Atelier du logement Solidaire (ALS) est une association loi 1901 qui, par définition, exerce une activité non-lucrative. L’utilité sociale, autre axe primordiale de l’ESS, est présent dans chacun de leurs projets comme l’aide à des publics vulnérables pour accéder au logement ou encore l’insertion des mineurs isolés ou non accompagnés. S’il fallait encore donner un argument, nous pourrions re-citer les trois structures à l'origine de la création de l'Atelier du Logement Solidaire, véritablement ancrées depuis de nombreuses années dans la solidarité. Elles défendent des valeurs de dignité, d’inclusion ou encore d’accès aux droits dans chacune de leurs actions.

Enfin, l'association souhaite intégrer au sein de ses processus de décisions, les familles d'accueil solidaire du projet Sésame ; la gouvernance démocratique étant un troisième pilier, démontrant leur appartenance à l’ESS. Certaines familles participent déjà aux projets associatifs, animent le réseau et ont la possibilité d’évaluer le dispositif.  

Quelle est la vision de l’Atelier du Logement Solidaire du monde de demain ? 

Les valeurs portées par l'Atelier du Logement Solidaire sont : la solidarité, l'hospitalité, la justice, et le respect de l'humanité. 

Nous misons sur l’implication des citoyens, et leur ouverture d’esprit. On souhaite un monde solidaire, empreint d'humanité, un monde où l'altérité, la rencontre avec l'autre serait reconnue par toutes et tous, comme source de richesseChacun doit avoir le droit à un accueil digne et incarner l’hospitalité.

L’association œuvre en faveur des personnes privées de droits et milite pour que le droit au logement soit appliqué pour tous. Ces actions permettent l’émancipation à travers une vie associative engagée.

 Selon nous, le monde de demain devrait être empreint de justice et offrir une dignité à tous, notamment par l’accès au logement. Nous restons convaincues que cela est possible par des actions innovantes ancrées sur le territoire.

Pour aller plus loin... 

Site internet de l’Atelier du Logement Solidaire

Lien vers leur Crowdfunding wweeddoo - Jeunes étrangers à la découverte de Millau et d'activités de pleine nature 

Présentation projet Sésame : « Et si j’accueillais un mineur étranger ? »

Portrait complet de Kadiatou et sa famille d’accueille, par Médacoop.

Lire aussi : NOS ADHÉRENTS #9 | Forment et informent sur la citoyenneté européenne | Zoom sur la Maison des Européens Lyon

Thématiques