un monde de courtoisie et de vélocité...

 

 

« J'ai l'impression qu'on est à l'aube d'une nouvelle ère de courtoisie et de vélocité » disait Joe Strummer (*) en 2001, se référant alors à l'internet bourgeonnant. A l'époque, le moteur de recherche le plus pertinent était HotBot, la France n'avait que deux services d'abonnement (Wanadoo pour le grand public et Oléane pour les professionnels), Google était cantonné à son pays d'origine, Amazon ne proposait à la vente que des livres en Anglais; du balbutiement des réseaux sociaux émergeait à peine MySpace, Twitter n'existait pas et Facebook servait juste à Zuckerberg et ses amis à pécho sur le campus de Harvard... Les e-mails transcendaient l'épistolaire (sans nécessairement passer par Hotmail) et les rares téléphones portables n'étaient encore que des téléphones.

 

Certes, Strummer avait vu juste en ce qui concerne la vélocité. La courtoisie, par contre, n'a jamais été la préoccupation des gens qui se sont installés rapidement aux commandes de l'outil qui allait précipiter le monde dans une nouvelle révolution technologique.

Entre les technophobes de plus de 40 ans et les Millenials nés avec la mutation électronique du quotidien se sont fermement installées les consultations routinières de multiples sources : information, communication et vente définissent désormais un infra-monde 'connecté'. Un univers qui ne questionne pas son propre fonctionnement, où les acteurs sont peu et les utilisateurs légion.

 

Grésille est une association grenobloise qui s'est donnée pour mission de construire un regard éduqué sur l’Internet à Grenoble et ses alentours. Partant du constat que ce dernier est devenu omniprésent – mais permet encore d'intervenir à quiconque ayant les compétences suffisantes – Grésille offre la possibilité de mettre en place boîtes mail, listes de diffusion et hébergement de sites loin des multinationales qui concentrent actuellement la quasi-totalité des usages d'Internet.

La déclaration d'intention de Grésille est la suivante :

« Notre volonté d'utiliser et de contribuer à Internet n'est pas anodine, c'est un choix politique. Pour nous, Internet s'inscrit aujourd'hui dans un monde techno-industriel nuisible. Grésille se situe dans une tension entre l’appropriation de cet outil et sa remise en cause. Concrètement, nous voulons à la fois mettre en place différents services mais également nous inscrire dans une démarche de transmissions et d'échanges de savoirs. »

Les prestations de bases évoquées plus avant peuvent être accessibles à tous par le biais de l’association (moyennant une cotisation annuelle selon un modèle prix libre), après une première rencontre. Cette porte ouverte sur l’auto-hébergement permet à court terme de comprendre les techniques et les enjeux des puissantes sociétés qui contrôlent le Net puis de créer un noyau d’autonomie hors de leur emprise en installant des serveurs individuels dans la salle prévue à cet effet.

Cette initiative intelligemment critique vous interpelle ? Après tout, l'Internet peut peut-être, grâce à des démarches de ce type, se présenter à nouveau comme un monde de "courtoisie et de vélocité'.

Toutes les informations ici :www.gresille.org

(*) - chanteur et parolier du groupe The Clash (1976/1985). Citations ici

Laurent Bagnard pour Alpes Solidaires


 

Biens et services associées

Structure associée

Alpesolidaires Association

6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble

Site web :

https://www.alpesolidaires.org

Email :

asso@alpesolidaires.org