Fonction vacante lors du premier remaniement ministériel après les élections présidentielles, le second gouvernement d'Elisabeth Borne se dote d’une nouvelle secrétaire d’État en charge de l’Économie Sociale et Solidaire. Marlène Schiappa succède ainsi à Olivia Grégoire. 

 

La continuité ministérielle était une volonté largement partagée des acteurs de l’ESS. C’est également la reconnaissance de tout un secteur qui représente en France un emploi privé sur 7. Ce secrétariat d’État de l’ESS change d’organisme de tutelle puisqu’il passe du Ministère de l’Économie de Bercy piloté sous la houlette de la Première Ministre Élisabeth Borne.

 

Ce repositionnement auprès de la Première Ministre acte le caractère transversal et interministériel de l’ESS puisqu’il se situe au carrefour des politiques publiques, comme celles du travail, de l’Emploi, de la Solidarité, de la Santé ou encore de la Transition Écologique. Ce nouveau positionnement est souligné positivement comme le démontre le communiqué de presse de l’Union des Employeurs de l’Économie Sociale et Solidaire (UDES). « Nous souhaitons par ce nouveau positionnement auprès de la Première ministre, que l’ESS soit représentée et impliquée dans l’ensemble des politiques publiques et économiques, dans lesquelles elle est déjà très active » déclare Hugues Vidor, président de l’UDES. Il apparaît néanmoins essentiel de ne pas occulter la dimension économique du secteur en gardant des relais opérationnels au Ministère de l’Économie à Bercy . 

 

C’est le premier ministère en matière économique qui est confié à Marlène Schiappa. Elle pourra s’appuyer sur sa connaissance associative puisqu’elle même créatrice en 2008 d’une association « maman travaille » de promotion de l’égalité parentale.

 

 

 

 

Biens et services associées

Structure associée

Alpesolidaires Association

6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble

Site web :

https://www.alpesolidaires.org

Email :

asso@alpesolidaires.org