La Bonne Pioche

 

La Bonne Pioche, épicerie de produits locaux sans emballages créée en septembre 2016 sous le statut de SCOP, a été l’une des premières épiceries vrac à ouvrir à Grenoble. Matthias, salarié depuis le mois de mars, a répondu à nos questions sur «Le Covid-19 Avant. Pendant. Après ».

 

Dès l’annonce du confinement le 16 mars, l’équipe de l'épicerie (qui emploie aujourd’hui six salariés), était prête à appréhender la siuation de crise. Le magasin est resté ouvert pendant toute la période de confinement avec une nouvelle organisation et la mise en place de mesures adaptées : une réduction des horaires, moins de clients dans le local et bien sûr l’instauration des gestes barrières pour les employés comme pour les clients (port du masque, utilisation d’ustensiles à usage unique, renforcement du nettoyage et précautions d’hygiène…). Ce nouveau fonctionnement a octroyé un surcroît de travail pour l’équipe de salariés mais a permis à l’épicerie de maintenir son activité sans subir de difficultés. Au contraire, l’épicerie a vu le nombre de commandes augmenter pendant cette période !

 

Avant la crise, les commandes étaient possibles seulement pour certains clients spécifiques. Pendant le confinement, alors que la fréquentation en magasin a baissé, le panier moyen lui a augmenté notablement ainsi que les commandes en ligne qui se sont multipliées (environ 30 commandes par jour) avec notamment l’arrivée de nouveaux clients ne fréquentant pas La Bonne Pioche auparavant.

Côté approvisionnement, malgré la crise, la plupart des fournisseurs et producteurs ont pu continuer à fournir leurs produits habituels. Il y a eu quelques arrêts dans les livraisons, cela a peu impacté le fonctionnement de l’épicerie, même si, comme dans beaucoup de commerces, les produits de base ont été ceux les plus vendus (œufs, farine,…etc). Contrairement à d’autres structures de l’Economie Sociale et Solidaire, La Bonne Pioche n’a pas connu de baisse de son chiffre d’affaire du fait du maintien de son activité et n’a donc pas eu besoin de solliciter une aide financière. De plus, l’épicerie a pu bénéficier du soutien de la Metro pour promouvoir son activité (mise à disposition de signalétique et outils de communication). Une nouvelle initiative est même née pendant la période de confinement avec la création d’un point relais pour la livraison des paniers commandés. Un partenariat a été établi avec le restaurant Le Bon Label (situé quartier Championnet) qui proposait déjà un service de vente de plats cuisinés à emporter.

Aujourd’hui, alors que les horaires sont revenus à la normale depuis la sortie du confinement, les mesures sanitaires se poursuivent ainsi que le contrôle du flux de personnes dans le magasin et la fréquence du nettoyage des lieux.

 

Pour la suite, La Bonne Pioche souhaite développer et améliorer son service de commandes en ligne. Un appel a d’ailleurs été lancé récemment via leur page Facebook pour connaître les besoins de consommation de la clientèle de La Bonne Pioche. Un questionnaire est disponible actuellement sur le site de La Bonne Pioche.

 

Claire Desmaris pour Alpes Solidaires

Biens et services associées

Structure associée

Alpesolidaires Association

6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble

Site web :

https://www.alpesolidaires.org

Email :

asso@alpesolidaires.org