Café Vélo

Situé au 59 Rue Nicolas Chorier à Grenoble, Café Vélo est un lieu hybride où l'on peut à la fois boire un verre, manger le midi, faire réparer son vélo et même en acheter un ! La restauration au café vélo, c'est de préférence des produits locaux, bios et végétariens. La partie bar-restaurant et atelier sont concomitants et permettent de circuler librement d'un espace à l'autre, avec une possibilité d'accéder à une terrasse à l'arrière. Fabien, qui gère la partie restauration nous explique toute leur période de confinement.

 

Lorsque le confinement a été décrété, la partie bar et restaurant a dû fermer, mais l'atelier de réparation des vélos à lui pu rester ouvert. Afin d’être cohérent avec les mesures sanitaires en vigueur, Café Vélo a fait le choix de réserver leurs interventions uniquement aux cas essentiels, c'est à dire lorsqu'il s'agissait du seul moyen de locomotion de l'usager afin de leur permettre de continuer leur activité professionnelle : «Nous avons donc maintenu une permanence à l'atelier et avons pu à 15 jours de la fin du confinement reprendre une partie de l'activité vente à emporter avant de pouvoir reprendre notre activité pleine est entière aujourd'hui » (et ce même si la partie restaurant ne fonctionne pas encore autant qu'avant le confinement) nous explique Fabien.

 

Globalement, Café Vélo a pu reprendre dans de bonnes conditions. L'opération gouvernementale dite du « coup de pouce vélo » souhaitant encourager la reprise du vélo et qui octroie une aide de 50 euros pour quiconque souhaite réparer son vélo fait que leur atelier est plein pour une durée d'au moins 3 mois. « Nous n'avons pas eu de grosses difficultés à surmonter. Certes les loyers sont en suspens, mais hormis les demandes de chômage partiel pris en compte à 100% puisque nous ne sommes que cinq personnes et l'aide de 1500 euros via le fond de solidarité, nous n'avons pas eu à faire de demande complémentaires comme de Prêt Garanti par l’État. Si dans la période de confinement, il n'y a pas eu trop de rentrées financières, il n'y a pas eu trop de sorties non plus ».

 

Il leur faudra encore quelques mois pour prendre la mesure de l'impact qu'aura eu le Covid sur leur activité. Cela s'explique par le fait qu'il y a une période de forte affluence pendant la période printemps-été, et une affluence faible quand l'hiver approche. « Mais nous sommes sereins quant à la bonne reprise de notre activité ».

 

On leur souhaite bonne chance pour la suite !

 

Giovanella Frédéric pour Alpes Solidaires

Biens et services associées

Structure associée

Alpesolidaires Association

6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble

Site web :

https://www.alpesolidaires.org

Email :

asso@alpesolidaires.org