La Salle Noire - Les Barbarins Fourchus


1368 lectures

LES BARBARINS FOURCHUS

Pour avoir mis la communauté au centre de nos activités et fait de chacun d’entre-nous un carrefour au lieu d’une borne, nous comprenons mieux ce qu’est le collectif artistique : un montage singulier à plusieurs, un lieu d’échange où l’Autre n’est plus un accident de parcours mais bien un élé- ment constitutif de soi. L’unité de l’homme ne se trouve nulle part ailleurs que dans cette confrontation de soi à soi en passant par l’autre.” Jacques Prunair.
 
Cie Barbarins Fourchus : collectif artistique dont les contours évoluent au gré des personnes, des envies, des saisons.

Les Barbarins Fourchus, depuis 1992, forment un collectif artistique atypique regroupant une trentaine d’artistes d’horizons divers - musiciens, comédiens, plasticiens, vidéastes. Humain au centre et pas de côté de rigueur, nous tentons d’offrir au public un regard tendre, acide, versicolore sur le monde. Résolument vivantes et libres, les créations du collectif s’inscrivent au croisement des expressions artistiques : rock, chanson électro, musique classique, jazz, théâtre, vidéo, nous nous jouons des frontières entre les genres, les disciplines et les conventions esthétiques pour plonger le public dans un univers barockoco poétique.

 

LA SALLE NOIRE

"En ces temps de supermarchés, je reste votre sympathique petite épicerie de Quartier" (Orson Welles)
 
Dans le souci constant d’aller au-delà de la consommation de spectacles, le collectif habite et anime (du latin anima « souffle, âme ») un lieu, une fabrique turbulente. Espace de création, de circulation, de spectacle, nous unissons nos énergies pour créer une petite épicerie culturelle de quartier. En encourageant l’expression citoyenne et la construction d’un regard attentif sur la vie de notre cité, nous l’inscrivons dans une relation de proximité avec les habitants. Dans une dynamique propre au quartier Saint Bruno – espace d’expérimentation sociale et culturelle, nous faisons de cet espace un lieu de travail transdisciplinaire, mais également un laboratoire de confrontation et d’échange autour des arts vivants, populaires et émergents. Un lieu de rencontre autour de la création, de la transmission et de la pratique artistique. Un espace de vie ouvert à tous, marge comprise.

Au cœur de cette fabrique se construit donc chaque saison un projet aux contours mouvants mais toujours ouvert sur le spectacle vivant, de la création à la diffusion en passant par des ateliers de pratique et des créations participatives.

Les rendez-vous proposés reflètent une volonté de s’inscrire dans le quotidien. On vient pour passer une soirée. On est reçu quand on arrive. On peut y rencontrer son voisin, venir entre amis ou en famille. On peut rester après le spectacle, boire un verre, discuter. C’est un espace de jeu, d’exposition de spectacle. Dans une ambiance chaleureuse, on s’y retrouve en petit comité ou on se laisse emporter par la foule. On veut faire de notre fabrique artistique turbulente un lieu à visage humain où la relation à l’autre est aussi importante que la relation à l’œuvre. Où l’humour cotoie la beauté, l’agilité, la fragilité... Un lieu aux antipodes de la culture de masse. Un lieu habité, non un temple de la consommation pour clients anomymes.

 

ADHÉSION ANNUELLE

La Salle Noire, lieu d’ancrage des Barbarins Fourchus, est un espace associatif, lieu de tous les possibles certes, mais qui a néanmoins besoin de votre soutien pour rester un lieu ouvert sur le quartier.
Cette année, l'adhésion devient obligatoire pour assister aux spectacles, accéder à la buvette associative et/ou participer aux ateliers artistiques. Elle est valable sur une saison (de septembre à juin). Dans le souci de rester accessible à tous, celle-ci est proposée à partir de 2 euros. On compte sur le bon coeur de ceux qui peuvent se le permettre et proposons, sur place ou en ligne, la possibilité de soutenir un peu plus le projet sur la base du don.
 

Portfolio