Probesys, quand une SCOP fait du logiciel libre

2290 lectures
Cette jeune SCOP réunit trois anciens étudiants en informatique dans le but de proposer des services liés à l’émergence et l’utilisation des logiciels libres (installation, formation à l’utilisation et expertise-conseil).

L’idée leur est venue de la situation favorable que rencontre le secteur informatique depuis que l’expérience collective vécue par les communautés d’informaticiens à travers les systèmes d’exploitation issus de Linux sort de la clandestinité propre aux cercles d’initiés.

Les atouts du logiciel libre

Les logiciels libres modifient dans la perception d’un public toujours plus large notre rapport à l’informatique en général et ses potentialités en particulier en intégrant une plus grande interactivité entre l’utilisateur, la machine et les outils qu’elle permet de développer. Ainsi, par son mode d’acquisition (gratuit), la possibilité de modifier programmes et paramètres selon son propre usage et la liberté de le distribuer à sa convenance, le logiciel libre offre une alternative concrète et radicale à la logique commerciale classique qui domine encore notre représentation de l’outil informatique.

Le choix de la formule SCOP

C’est une des raisons qui expliquent, selon Cyril Zorman, spécialiste en GNU/Linux, le choix de ses associés et lui-même pour une structure coopérative. "Nous avons décidé de fonder notre société sous forme de SCOP car notre objectif était de créer un outil de travail au service des salariés", explique-t-il. "En nous basant sur nos diverses expériences, il nous a semblé plus sain et motivant de travailler dans une entreprise où les grandes orientations et la désignation des dirigeants (gérant, conseil d’administration, etc.) sont décidées par les acteurs de celle-ci." L’éthique développée par le logiciel libre fait la part belle à la coopération, au don et au partage entre utilisateurs et concepteurs de logiciels, tels qu’on pu le développer les sociétés traditionnelles avant leur violente rencontre avec le système capitaliste occidental. Ainsi, leurs structure rémunère les trois associés au même niveau de salaire. De la même manière, les trois salariés prennent leur décisions de manière collective sur le mode du consensus. Enfin, ils élisent tous les deux un gestionnaire parmi les salariés. Probesys, en tant que SCOP, tient toute sa place dans la communauté des SCOP organisée au niveau régional sous l’égide de l’URSCOP installée à Lyon. Elle dispose ainsi d’une ressource en terme de conseils et d’échanges fonctionnant sur les mêmes bases que les communautés informatiques dont elle est issue.

Un modèle économique qui fonctionne

Tant de bonnes fées autour du berceau contribuent au succès actuel de la structure. En bientôt trois ans, Probesys dispose déjà d’une clientèle aussi diverse qu’intéressée par l’alternative à la logique commerciale dont elle fait la promotion. L’Université Joseph Fourier, la Mairie de Fontaine et la Médecine Préventive Universitaire illustrent la reconnaissance obtenue par leur démarche. Ces collectivités et administrations sont à la fois plus dépendantes des capacités de gestion permises par l’informatique et fragilisées par à une logique commerciale qui met à mal leur budget dans un contexte défavorable. D’autre part, la structure a su se faire repérer des PME et associations par sa plus grande capacité d’intervention (à distance) et la réactivité induite par cet avantage pour de petites prestations.

Probesys fournit un bon exemple de la bonne santé d’un système de production économique – la SCOP – qui franchit le cap de 25 ans en s’appuyant sur un modèle économique alternatif qui se décline et s’adapte selon les secteurs d’activités. Le don et la libre contribution sont les principes théoriques qui induisent la production d’une plus-value, donnant toute sa place à l’utilisateur. La notion de propriété intellectuelle et d’accès aux produits culturels, initialement liée au développement du libéralisme économique, est remise en cause pour tomber dans le domaine public.

Voir en ligne : Le site de Probesys

A propos de l'auteur

Maison des Associations de Grenoble

Un accueil spécialisé auprès des associations et du public
  • L'équipe du service Relations avec le Monde Associatif (RMA) de la Ville de Grenoble est chargée de l’animation et du fonctionnement de la Maison des Associations. Elle oriente et renseigne les usagers sur
  • ...

Coordonnées

Maison des Associations de Grenoble
6, rue Berthe de Boissieux
38000 GRENOBLE
Tél : 
04 76 87 91 90
Email