A Chambéry, le Sol s'inspire de l'Accorderie (Québec)

Thématiques : 
3278 lectures

Prenez plusieurs pincées de S.E.L. (systèmes d'échanges locaux), mélangez-les énergiquement avec le crédit solidaire et ajoutez un zest d'achat groupé. Vous obtenez une Accorderie : un réseau de solidarité, initié au Québec pour répondre aux problématiques d'exclusion sociale.

 

Pour réussir ce mélange, Madeleine Provencher, directrice du Réseau des Accorderies au Canada conseille de prendre en compte trois volets d'échanges :

  • l'échange de service entre deux membres, les Accordeur-e-s,
  • l'activité collective d’échange, service qui s’adresse à l’ensemble des Accordeur-e-s,
  • l'échange associatif : l'Accorderie valorise le temps offert par ses membres pour faire fonctionner ses activités.

" Vous avez l'heure ? Nous, on a le temps ! "

À Québec, pour comptéter l'échange de savoirs et de compétences entre Accordeur-e-s, l'Accorderie a mis en place un service d’achat groupé de produits alimentaires et un système de crédit solidaire.

L’achat groupé consiste en la mise en commun du pouvoir d’achat de plusieurs personnes et familles pour faire des économies significatives. Deux fois par mois, des personnes à faible revenu peuvent ainsi avoir accès à une nourriture de qualité, équitable et biologique. Une réduction de 30 à 40% du coût des paniers alimentaires est obtenue grâce à l'approvisionnement direct auprès des grossistes.

Le crédit solidaire est un système de petits prêts à la consommation dont l’objectif premier est d’offrir aux Accordeur-e-s à faible revenu, à ceux et celles qui n’ont pas accès au crédit traditionnel, la possibilité d’emprunter pour couvrir une dépense liée à l’achat ou au remboursement d’un produit ou d’un service. Demander et obtenir un prêt à l'Accorderie est un échange de services qui fonctionne selon les mêmes règles que tous les autres échanges de services. Cela signifie qu’en plus du remboursement en argent, le demandeur doit payer sa demande de prêt en heures, qui servent à payer les Accordeur-e-s du comité de prêt qui traitent sa demande. Au final, déposer une demande de prêt coûte 6 heures.

Aujourd’hui, le réseau canadien compte 5 Accorderies, soit 2000 accordeur-e-s : il rend possible des milliers d’échanges de services par année.

La recette de l'Accorderie a notamment plu à la Fondation Macif qui accompagne l'émergence de projets similaires à Paris et à Chambéry : la Monnaie Autrement, comité Sol du bassin chambérien prépare en effet l'inauguration de son Accorderie pour l'automne. Au menu : échanges et convivialité, c'est garanti !

 

A bientôt.

 

Pour en savoir plus : Voir le site de l'Accorderie  et http://www.alpesolidaires.org/la-fondation-macif-appuie-le-lancement-de-l-accorderie-un-systeme-de-solidarite-d-echange-de-service

Retrouvez nous sur Facebook et sur Twitter

A propos de l'auteur

SOL Alpin

Le SOL est une monnaie, d'utilité sociale et écologique, implantée dans l'agglomération grenobloise. Au fil de ses quatre ans d'expérience, l’association Sol Alpin a réussi à démontrer l’intérêt d’une telle initiative sur le territoire grenoblois
...

Coordonnées

82 rue Anatole France La Pousada
38100 Grenoble
Tél : 
04 82 53 28 58
Email