La Pirogue : un projet pensé par les habitants, pour les habitants

Thématiques : 
1062 lectures
La Pirogue, c'est une utopie. Un projet rêvé par des habitants du quartier Abbaye. L'idée ambitieuse de créer un lieu convivial ouvert à tous, qui favorise les rencontres entre voisins. 
Ce projet, un groupe d'habitants l'a concrétisé en créant une association de quartier il y a quatre ans. L'association, La Pirogue, a par la suite répondu à un appel à projet lancé par la Maison des Habitants nouvellement rénovée, concernant un espace non-occupé dans ses locaux : un succès puisque cet espace est aujourd'hui occupé par un café-restaurant associatif. Le café fête ce mois-ci ses deux ans et il peut être fièr du chemin parcouru ! Fidèle à l'idée de départ, il propose repas, collations, spectacles, ateliers et animations à des prix abordables et réunit les habitants dans toute leur diversité.
 
 
Plus qu'un restaurant, un lieu de vie
 
La Pirogue est un lieu habité... par qui ? Par son quartier ! Le restaurant accueille notamment, depuis sa création, trois activités régulières : une chorale de quartier de soixante personnes, à prix très accessible, la batoucada Les Frappa'dingues qui réunit parents et enfants, gratuite et autogérée, et un atelier d'écriture porté par deux bénévoles.
 
Si ces activités sont les piliers de l'animation du café, de nombreux autres ateliers sont organisés de façon ponctuelle. Manon Favre, chargée de développement à La Pirogue, explique : « Le principe de fonctionnement c'est : vous avez une envie ? Un talent ? Venez nous voir et nous vous offrirons le cadre pour la mettre en oeuvre. » Pour les samedis "cuisine du monde", par exemple, un habitant choisit un menu et propose à chacun de venir le cuisiner ensemble. La Pirogue fait alors les courses nécessaires et prête sa cuisine. Les participants, quant à eux, payent le coût symbolique d'un euro, ainsi qu'une participation à l'achat des matières premières utilisées pour la réalisation de l'atelier.
 
 
La mise en œuvre d'un idéal d'inter-générationalité
 
« L'envie de mélange et de mixité, que beaucoup prônent et souhaitent mettre en œuvre mais qui réussit rarement, et bien ici ça fonctionne ! » déclare fièrement Manon. Le café-restaurant est ainsi fréquenté par des habitants, mais aussi par les professionnels du quartier, les exposants du marché, des personnes âgées et des familles, dont les enfants peuvent profiter d'une grande salle de jeux toute équipée.
 
Afin d'assurer cette mixité et cette inter-générationalité du lieu, des fêtes pour enfants sont organisés une fois par trimestre. Ces derniers peuvent alors investir le lieu pour la somme symbolique de deux euros, ou en apportant un gâteau à partager. Manon veille également à faire venir régulièrement des spectacles jeune public, qui viennent s'ajouter aux soirées concerts-repas organisées pour un public adulte.
 
 
 
Acteur de son quartier
 
La Pirogue est née d'un projet d'habitants, elle est ancré sur son territoire et, fidèle à ses valeurs, l'association travaille en permanence avec les différents acteurs du quartier. La Pirogue va ainsi recevoir Planète Sciences pour une soirée astronomie, elle organise régulièrement des animations avec Images Solidaires et participera, en juin, à une grande déambulation musicale organisée par La Bobine.
 
 
Un beau projet menacé
 
Aujourd'hui, La Pirogue s'appuie sur l'aide de ses nombreux bénévoles pour l'organisation d'événements ponctuels, mais elle fonctionne surtout grâce à ses quatre salariés. Or, si le cuisinier de La Pirogue est désormais embauché en CDD d'un an à temps plein, les autres salariés sont en contrats aidés et ces derniers arrivent à échéance. L'association fait aujourd'hui le pari de garder ses trois salariés en CDD et se donne six mois pour trouver une solution et pallier aux 30 000 euros manquants pour arriver à l'équilibre financier en l'absence de contrats aidés.
 
La Pirogue pratique les tarifs extrêmement abordables de 7,50 à 8,50 euros l'assiette adulte, 4,50 euros l'assiette enfant, et 3 euros l'assiette pour les personnes âgées sur condition de revenus (cela grâce à un partenariat avec la CCAS). Des tarifs qui garantissent la mixité sociale de l'établissement et dont une hausse trahirait le projet originel.
 
Les salariés de l'association se mobilisent ainsi depuis septembre afin de trouver une solution et de sauver leur restaurant et son projet. Pour cela, La Pirogue met en place une tarification solidaire, permettant à ceux qui le souhaitent, et qui le peuvent, de soutenir l'association de le faire.
 
N'hésitez pas à passer soutenir cet acteur engagé du quartier Abbaye : à vos fourchettes !
 

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email