L'Atypik : plus qu'un restaurant

Thématiques : 
872 lectures
Si les structures adaptées aux enfants autistes sont rares, celles conçues pour les adultes le sont encore plus. C'est ce constat qui motiva la création du restaurant l'Atypik, un lieu ressource pour les personnes autistes et leur famille.
Avant tout, un lieu d'accueil
 
Le café-restaurant l'Atypik, porté par l'association "Atypik et Compagnie", a ouvert en 2014. C'est un lieu coloré à l'atmosphère agréable dont l'activité dépasse la simple restauration. Créé par des parents d'adolescents autistes, il vise avant tout à être un repère, un point d'accueil pour les personnes autistes et leurs familles.
 
L'Atypik accueille ainsi des personnes qui découvrent l'autisme, qui viennent d'être diagnostiquées ou sont en court de diagnostic, et leur entourage proche. Colette Agnoux, présidente de l'association, précise :
« On leur explique ce que c'est que l'autisme de notre point de vue et ce qui peut être fait à l'Atypik, mais aussi ce qui ne s'y fait pas. ».
Des permanences sont, par ailleurs, en train d'être mises en place pour accueillir ces personnes de façon individuelle.
 
Le café offre également des temps d'échange entre pairs, avec l’organisation de « cafés Asperger » (le syndrome d'Asperger est une forme d'autisme) une fois par mois, mais également de « cafés des parents » et avec la mise en place prochaine de « cafés de femmes Asperger ».
 
L'Atypik a de multiples facettes, les personnes autistes peuvent ainsi réaliser des stages ou des bénévolats au sein du restaurant :
« Pour l'instant le but n'est pas de mettre les personnes autistes au travail et de garantir un certain degré de productivité. Il y a beaucoup de personnes qui arrivent à l'Atypik très démunies et en souffrance. Donc le but du jeu, avant toute chose, c'est de les remettre en confiance et de leur dire qu'un lien social sein et bienveillant est possible. »
Un lien que l'association favorise en organisant des sorties hors les murs, au musée, dans un parc ou au cinéma.
 
Enfin, situé au cœur du quartier Très-Cloître, l'Atypik, ancré sur son territoire, travaille en lien avec les différentes associations du quartier, telles que l'Association des commerçants du quartier et l'Association « Mosaïque » des Acteurs du Quartier Très-Cloître.
 
 
Vers la pair-aidance
 
Née de la volonté de parents d'enfants autistes, l'association est aujourd'hui gérée conjointement par des personnes autistes et non-autistes. "Atypik et Compagnie" souhaite ainsi promouvoir l'empowerment, l'autodétermination et la pair-aidance des personnes autistes. Celles-ci prennent ainsi de plus en plus de place, physiquement et moralement, dans la gestion de l'association.
 
 
Des projets à foison
 
L'Atypik est ainsi en évolution permanente. Colette Agnoux nous confie que, au cours des mois à venir, les bénévoles souhaitent mettre plus en avant l'association et son travail d'information, de formation et d'accueil. Ils voudraient également développer des activités annexes au restaurant. Un projet de librairie est ainsi en cours de réflexion.
 
Fidèle au projet associatif, l'Atypik pourrait également devenir Ambassade de l'Autistan. Un projet développé par Josef Schovanec, Asperger de haut niveau, qui crée des ambassades de l'Autistan partout dans le monde. Ce sont des établissements physiques ou virtuelles, ayant pour but de donner une représentativité aux personnes autistes, à travers une entité à part. Des négociations ont ainsi été entamées pour que l'Atypik devienne ambassade.
 
 
Un avenir en péril
 
Mais ce tremplin, ce havre de tolérance dans une société neurotypique rarement adaptée à la différence, est menacé. Les quatre salariées de la structure sont actuellement embauchées en contrats aidés et, au vu des récentes baisses de CUI et CAE, l'Atypik se trouve aujourd'hui en danger.
 
Les contrats en cours finiront en juin, ce qui ne laisse que six petits mois à la structure pour se retourner et trouver un moyen de pallier aux difficultés à venir. Une situation délicate qui compromet le projet associatif de ce café-restaurant, qui est pourtant l'unique structure de ce type sur le territoire grenoblois et qui a su démontrer l'importance de son rôle depuis sa création...

 

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email