Episol inaugure son épicerie mobile

Thématiques : 
183 lectures

Le projet d'Episol est d'être plus qu'une épicerie solidaire, un tisseur de lien social. Elle a inauguré ce mercredi 15 mai 2019 « La Mobile » sur le parvis du Plateau dans le quartier Mistral. Son camion-magasin qui lui permet d'aller au plus près des populations qu'elle soutient.

La reconnaissance d'Episol comme actrice du "vivre ensemble"

Les membres d'Episol, employés, bénévoles comme services civiques, ont fait de cet événement un moment festif. Ils ont été rejoints par d'autres associations locales qui ont participé à l'animation : les Kapseurs proposaient des smoothies confectionnés sur place, la Papothèque organisait un atelier pyrogravure, des membres de l'association Le Rocher aidaient à l'accueil des gens sur le site. Ce partenariat avec les associations locales est essentiel, ce sont elles qui permettent l'ancrage sur le territoire car elles y ont leurs repères et sont reconnues par les habitants.

Des élus de la mairie et du Département sont venus saluer l'initiative. Eric Piolle a ainsi pu rappeler l'attachement de la mairie à ce type de projet, puisque le dispositif permet de créer du lien avec des populations qui se sentent parfois délaissées et redonne une image positive au quartier. La matinée s'est conclue par la traditionnelle pesée de colis, un habitant du quartier a donc pu repartir avec 7kgs200 de produits types proposés par Episol. Tous ceux qui avaient fait le déplacement ont pu ensuite déguster un buffet préparé par l'association Les petits plats dans les grands, qui promeut la solidarité entre familles dans le quartier Mistral.

Cette inauguration s'est révélée un succès avec une belle affluence. Les inaugurateurs s'en sont réjoui, surtout qu'ils constatent une réelle difficulté à faire venir la population locale pour un emplacement de marché encore nouveau. En effet le marché du parvis du Plateau a été inauguré en octobre et n'est pas encore complètement entré dans les habitudes. De plus Philippe Odier, président d'Episol, souligne le fait que le sens de « solidaire » attaché à une épicerie peut en surprendre certains qui y voient un système proche de la charité. Le projet d'Episol s'inscrit en faux ! Le but justement n'est pas une distribution alimentaire classique, basée sur le don, avec Episol  les clients ne sont pas considérés différemment de ceux de n'importe quel magasin.


 

« La Mobile » veut rayonner sur la Métropole

Le camion épicerie nommé « la Mobile » est présent tous les mercredis matin sur le parvis du Plateau de Mistral (74 avenue Anatole France à Grenoble), associé à un primeur et un rôtisseur également présents toutes les semaines.

Les clients qui se pressent ce matin-là sont pour beaucoup des personnes qui éprouvent des difficultés à se déplacer hors des quartiers de Mistral et des Eaux-Claires. Pour ces quartiers où les magasins de proximité ne courent pas les rues, la présence d'une telle offre devenait indispensable. C'est à ceci que veut répondre Episol avec son offre mobile : l'épicerie a son magasin principal à Capuche mais veut être en mesure de se rapprocher des personnes âgées, isolées, et d'éventuels bénéficiaires de tarifs réduits qui ne se déplaceraient pas jusqu'en centre-ville pour faire leurs courses.

Le projet de La Mobile est en plein développement : le parvis du Plateau est ainsi le deuxième site où s'implante le camion après Pont-de-Claix (Place Michel Couëtoux, présent les mercredis après-midi). D'ici la fin de l'année quatre autres points de distribution ouvriront : une première vague dans le quartier Saint-Laurent à Grenoble et à Saint-Martin-d'Hères dans un quartier encore en construction. Une deuxième à La Tronche et dans un quartier au sud de Grenoble encore à définir. À terme sont donc prévus trois emplacements à Grenoble et trois dans les communes alentours afin de faire de ce projet un dispositif métropolitain.

 

Une épicerie solidaire au sein d'un projet participatif

Episol est une épicerie classique en ce qu'elle propose les mêmes produits alimentaires ou d'hygiène que tout autre magasin. Depuis quelques temps, elle élargit son offre de produits bio et locaux.

C'est dans ses spécificités que l'on comprend le sens de son nom d'épicerie « solidaire » : elle propose des tarifs selon les revenus et récupère les invendus de magasins partenaires pour des tarifs encore plus bas. Par ailleurs et afin de faire découvrir les produits « bio » aux personnes pour qui ils sont souvent trop chers, les tarifs solidaires proposent une vente au prix d'achat. Certains membres sont dits « solidaires » car ils sont membres sans bénéficier de tarifs plus avantageux. Le principe du magasin est qu'il est ouvert à tous et pas seulement à une population dite « précaire ». Voulant créer du lien social, le but d'Episol est d'encourager la mixité.

Aussi, tout le projet d'Episol réside sur la volonté qu'il demeure participatif. L'équipe de salariés d'Episol comporte des « animateurs » dont le but est de faire émerger les envies et projets de ses membres. C'est ainsi que sont nés des ateliers ponctuels autour de la cuisine, du bien-être, un atelier dessin avec des enfants. Le but n'est pas que l'animateur décide d'une thématique mais que les adhérents s'emparent du projet. Preuve en est que cela fonctionne : le conseil d'administration est composé pour moitié de clients de la première heure. L'attachement des adhérents au projet se constate tous les jours à travers la nuée de bénévoles qui récupèrent des invendus auprès de supermarchés avant de les trier.

 

Episol et La Mobile : petite histoire d'un projet concerté

L'histoire de ces projets en explique le fond comme la forme. Episol est une association qui émane du Diaconat protestant, qui cherchait à donner du sens à une distribution alimentaire dans le quartier Teysseire. Le but a été dès le départ de sortir du circuit de la charité, pour que les gens sortent d'un système d'assistanat stigmatisant. Les fondateurs ont ainsi mené une recherche avec des étudiants de Science Po pour explorer ce qui se faisait ailleurs en France. Ils ont trouvé ce modèle à Bordeaux et ce sont dit qu'un dispositif où les gens peuvent être juste un client parmi tant d'autre permettrait cette sortie. Comme le dit Philippe Odier, « Episol n'est pas dans la logique du don et on se rend compte que les gens sont contents d'acheter ».

Episol a été fondée en association avec le CCAS de Grenoble, le Secours catholique et la Remise. cette dernière y intervenant en tant qu'opérateur économique. Cette co-fondation montre dès le départ la volonté d'une réflexion concertée. Le CCAS de son côté avait depuis longtemps l'idée d'une épicerie mobile et avait envisagé un camion qui sillonnerait les 11 Maisons des habitants (MDH) de la ville. Le projet n'a jamais vu le jour mais a inspiré Episol pour sa Mobile. Cependant elle ne voulait pas se limiter aux MDH, ce circuit risquant de restreindre la clientèle alors que le principe est bien d'ouvrir à tous. Episol confectionne par contre des paniers de fruits et légumes chaque semaine qui sont déposés dans les MDH, à des tarifs également modulés selon les revenus (entre 4 et 9 € pour un panier de 3 à 4 kgs). Encore une fois les paniers sont accessibles à tout le monde même aux plus hauts revenus. Ce fonctionnement mixte est bien sûr garant de la stabilité économique de l'épicerie et permet d'assurer des prix vraiment bas pour les plus démunis sans dépendre de subventions. Il met en exergue la « solidarité » dans ce qu'elle a de plus noble quand elle est partagée, et non pas uniquement le fait d'institutions.

 

Episol veut importer ce modèle de solidarité et de participation au cœur des quartiers grâce à « La Mobile ». Souhaitons lui bonne route !

 

Portfolio

A propos de l'auteur

Alpesolidaires Association

L’association Alpesolidaires a été créée en novembre 2004 et réunit des acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) de l’agglomération grenobloise autour d'un projet territorial de l'ESS.
 
Contacter l'association : asso@alpesolidaires.org – 06.68.35.32.22
Contacter l'administration du site :
...

Coordonnées

Maison des associations
6 rue Berthe de Boissieux
38000 Grenoble
Tél : 
06 68 35 32 22
Email